Erreurs courantes à éviter lors du toilettage de votre chien

avril 21, 2021 0 Comments

Un toilettage régulier est crucial pour tout animal de compagnie. Tout comme pour les humains, le toilettage est essentiel à la santé générale de votre chien. Le processus de toilettage aide votre chien à se débarrasser de l’excès de poils, ce qui améliore son pelage et réduit la perte de poils et les squames dans la maison. Le toilettage permet également de faire remonter à la surface les huiles naturelles de sa peau, ce qui lui donne une meilleure apparence physique générale. Cependant, de nombreux propriétaires commettent des erreurs courantes. Examinons ces erreurs courantes de toilettage des chiens et comment les éviter.

Première erreur : ne pas être régulier dans le toilettage de votre chien

Les propriétaires pensent à tort que les chiens n’ont besoin d’être toilettés qu’à certaines périodes de l’année. Ou que les chiens n’ont besoin d’être toilettés que lorsque leur fourrure en a besoin. Il s’agit d’une erreur courante, que les propriétaires peuvent facilement corriger. Il est utile pour tout le monde d’établir un calendrier de toilettage pour votre chien. Considérez le toilettage comme un élément supplémentaire de l’éducation globale de votre chien.

En emmenant régulièrement votre chien chez le toiletteur, vous l’habituez à sortir et à interagir avec des gens. Cela peut l’aider à reconnaître que le toiletteur n’a rien d’effrayant. Plus votre chien se familiarisera avec le toilettage, moins il ressentira de stress et d’anxiété à ce sujet. N’oubliez pas non plus que le toilettage est une activité qui se déroule toute l’année. Bien qu’un chien puisse avoir besoin d’une séance de toilettage plus approfondie au fil des saisons, les visites chez le toiletteur doivent être effectuées régulièrement tout au long de l’année.

N’oubliez pas de faire suivre les visites chez le toiletteur d’un brossage régulier à la maison. Cela permet de renforcer le message du toilettage et vous donne le temps de créer des liens avec votre chien !

Deuxième erreur : ne pas avoir les bons outils de toilettage pour chiens à la maison

Comme nous l’avons mentionné dans la première erreur, un propriétaire doit également toiletter son chien à la maison. Le toilettage n’est pas une activité réservée au spa pour chiens, bien qu’il existe plusieurs activités de toilettage qu’il vaut mieux laisser aux professionnels. Mais même un toilettage de base sera difficile à réaliser, et potentiellement inconfortable si vous n’avez pas les bons outils à la maison.

Les chiens ont des pelages de longueurs et d’épaisseurs différentes. Les brosses et autres outils ne sont pas universels. En fonction de son pelage, votre chien aura besoin de différents types de brosses. Si vous essayez de brosser son pelage avec les mauvais outils, votre chien pourrait être très mal à l’aise. Si un chien commence à associer l’inconfort au toilettage, il rendra le processus très difficile pour vous et pour tout toiletteur professionnel auquel vous faites appel. Achetez les bons outils et utilisez-les correctement. Demandez à votre toiletteur de vous aider à déterminer quels sont les meilleurs outils à utiliser à la maison.

Troisième erreur : Utiliser trop de savon pendant le bain

Tous les propriétaires de chiens connaissent le cas de leur compagnon canin qui se retrouve dans la boue ou autre chose et qui a besoin d’un bain immédiat. L’erreur que les propriétaires peuvent commettre est d’utiliser trop de savon pour nettoyer leur compagnon. La quantité de savon nécessaire dépend du type de pelage de votre chien, de la longueur de sa fourrure et de la quantité de saleté ou de débris qu’il a dans sa fourrure. Il est préférable d’utiliser moins de savon que vous ne le pensez.

Commencez par une portion de la taille d’une pièce de 25 cents. Vous pouvez toujours en rajouter si nécessaire. Un excès de savon peut prendre beaucoup de temps à éliminer du pelage de votre chien. Si votre chien n’est pas un grand fan de l’heure du bain, cela peut entraîner une accumulation de résidus de savon dans son pelage et un stress supplémentaire pour votre chien. N’oubliez pas de lui boucher les oreilles avec des boules de coton pour le protéger du savon et de l’eau.

Troisième erreur : Couper les ongles de trop près

La coupe régulière des ongles fait également partie du toilettage de votre chien. Cependant, cette tâche n’est pas aussi facile qu’elle en a l’air. Si un propriétaire ne sait pas comment procéder, il peut couper les ongles trop courts. Cela peut causer une grande douleur à votre chien et même provoquer des saignements si le bout est coupé. Cela peut être pénible pour le propriétaire et pour le chien. Demandez à votre toiletteur de vous donner des conseils et des astuces sur les meilleures pratiques de coupe des ongles. Mieux encore, prenez régulièrement rendez-vous avec votre toiletteur pour la coupe des griffes.